Garrigue

Enfin j’ai pu me rendre en pleine nature.

Les insectes sont au rendez vous (pas beaucoup mais quand même là)

Pour commencer une Proserpine (Zerynthia rumina)  une Mégère (Lasimoata mégéra) ( (papillons), et des Ascalaphes.  Beaucoup de Criquets migrateurs également. Des Gueules de loup et des Cistes en fleur, bref superbe ambiance aux chants des Fauvettes passerinettes

Share Button

Chauves souris

Voilà un animal atypique que j’aime beaucoup. En ce moment les premières migrations commencent. Beaucoup d’individus sont encore en léthargie dans des endroits tranquilles. Si vous en rencontrez surtout pas de bruit afin de ne pas les déranger. Un réveil brutal en pleine saison froide peut leur être fatal. Deux Minioptères de Schreibers sur ces photos.

STATUT

  • Annexe II et IV de la directive Habitats-Faune-Flore CEE 92/43 – espèce de conservation prioritaire
  • Protégé au niveau national
Share Button

Renard

Un de mes animaux préférés chassé, tué, pour des raisons d’un autre age. Sa position dans la chaîne écologique est indispensable. Le tuer permet aux zoonoses de proliférer de plus belle. Toutes les études sérieuses le prouvent depuis des années Pourtant il continue a être haï, mais heureusement aussi aimé et compris.

Share Button

Sitelle a la tombé de la nuit

Share Button

Acrobaties

Share Button

Petite sortie du samedi soir

Ce soir récupération de mon piège photo. 1 blaireau, 1 chevreuil 1 mulot sylvestre en 1 semaine. Pas beaucoup d’activité sur les sentiers. (photos plus tard)

2 Tichodromes se battent au dessus de la grotte. Trop loin pour réaliser de bonnes photos mais belle ambiance du soir. Les Accenteurs alpins sont encore là également. Bientôt tous deux vont repartir vers les Alpes.

Un chevreuil mâle le long du chemin des Roys avec un ciel rouge très beau.

  Les animaux nocturnes  ont au fond de l’œil une membrane qu’on appelle le “tapetum lucidum” (tapis brillant).

Cette membrane renvoi la lumière la quantité de lumière captée par la rétine. Elle traverse la rétine deux fois au lieu d’une. La lumière traverse l’œil pour aller frapper la rétine, comme chez nous, sauf que là, en plus, au contact du tapetum lucidum, cette lumière repart alors dans l’autre sens, traversant la rétine une deuxième fois.

Ces animaux  ne peuvent pas voir dans le noir complet !

Share Button

Piège photo

Quelques clichés de ces dernières semaines. Hier petit passage d’une genette qui fréquente un lieu assez sauvage.

Share Button

Souris domestique

Share Button

Pause au bord de mer

Le vent soufflait très fort, le sable piquait les visages !

Share Button

Vue du ciel

Share Button