Sur les crêtes

Dimanche matin petite rando sur les crêtes.

Quelques passereaux, des Libellules sp. et les 2 Grand-corbeaux.

Également sous certaines pierre les coccinelles se regroupent pour hiverner souvent au plus haut de la montagne. Un amas de ces petit coléoptères qui n’ont pas survécu se retrouvent au sol.

 

Share Button

Photos du semestre

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire des clichés animaliers ces dernières semaines !

Voici quelques photos que j’ai aimé faire cette année.

Share Button

Flora de la forêt

Flora de la forêt 

à paraître le 29 septembre 2018

J’ai eu la chance de le lire cette semaine en avant première !

Magnifiquement écrit, histoire bouleversante et très actuelle, j’ai adoré !

Share Button

Eclipse de Lune du 27 juillet 2018

Comme vous avez pu l’entendre dans les médias hier soir c’était la plus longue éclipse de notre siècle. Également l’opposition de Mars (dernière photo) malheureusement le rayonnement de la masse rocheuse empêche d’y voir des détails.

Voici quelques clichés :

Share Button

Quelques oiseaux

Voici une petite série : Bondrée apivore (rapace spécialiste d’hyménoptères) Moineau Femelle, Hirondelle rustique et Corneille noire en vol (assez content d’avoi

 

 

Share Button

Phallus impudicus

Beaucoup moins de champignons cette année mais voici le Phallus impudicus en IR. Les mouches se voient très bien en thermique.

Autre article en 2017: http://www.sainte-baume.fr/2017/

 

Share Button

Rosalie des Alpes

C’est un insecte protégé au niveau National qui est assez rare et présent dans la forêt de la Sainte-Baume en ce moment (Juillet).

Son arbre préféré est le hêtre (dans d’autres régions le frêne ou le saule)

C’est un coléoptère de la famille des cérambycidés (longicornes). Elle mesure entre 15 et 40 millimètres.
La couleur est  bleue cendré, avec des taches noires de formes variables.
Les adultes sont visibles au mois de entre juillet et août et vivent
environ une dizaine de jours. Les femelles attirent les mâles sur des sites favorables à la ponte. Les arbres malades ou moribond, qui viennent d’être coupés.
On les rencontre en général le matin quand la chaleur commence a grimper mais personnellement je la rencontre le soir ou le matin sur les arbres ou tronc au bord des chemins.
Pendant 2 ans la larve va se nourrir du bois mort.
Contrairement à d’autres longicornes, les galeries larvaires pénètrent dans l’épaisseur du bois.
Après plusieurs prospections cette semaine enfin 2 individus dont un assez petit.

Voici quelques photos :

 

 

Pour plus de renseignements l’excellent site d’André Lecquet que je vous conseille grandement :

https://www.insectes-net.fr/rosalia/rosal1.htm

Share Button

L’Echancré (Libythea celtis) est un papillon dont la chenille se nourrie du micocoulier de Provence

C’est un papillon qui a la particularité de posséder des palpes labiaux en avant de sa tête. .

Lorsque les ailes sont fermées il a l’aspect d’une feuille morte,

Share Button

Quelques papillons dans le jardin & cigale pygmée

Petit inventaire des papillons du jardin.

Une cigale de quelques mm la cigale pygmée sur une fleur de plantain.

 

Un autre article sur les cigales

Cigales

 

Share Button

Fleurs des champs

Share Button

Chevreuil

Ce matin petit tour pour voir les chevreuils en billebaude.  J’avais repéré une chevrette dans une zone tranquille.

Après quelques minutes de recherches, je décide de m’engager hors chemin. Soudain j’entends taper et courir vers moi !

Un Chevreuil mâle arrive a fond sur le sentier ou je me suis accroupi pour observer. Il bifurque a 10m de moi car il a vu un obstacle sur son passage. Il restera presque 1/4 d’heure a essayer de comprendre et voir ce qu’il a évité (moi 🙂 ) ! Voici quelques photos difficiles dans les conditions de sous bois.

Share Button

Punaises

Larves de punaises et œufs sur une feuille de monnaie du pape.

Incroyable comme ces petites boites sont collées et pré découpées pour aider la sortie des petits.

 

 

Share Button

Fête du PNR (52 ème Parc Naturel Régional)

Aujourd’hui c’était la fête du PNR à l’hôtellerie de la Sainte-Baume !

Enfin une reconnaissance officielle de ce milieu exceptionnel ! JE remercie les personnes qui se sont impliquées dans la création de ce 52 ème parc.

Dans l’ensemble les visiteurs ont grandement apprécié les activités et les stands. La forêt était étonnamment très calme !

Mais sur le panneau d’affichage d’ une poubelle quelques photos  montrent également que certains dans le village dénoncent des nuisances en tout genre: Constructions souvent destructrices des milieux, bruits (“de la ville)” etc..  Le PNR permettra il d’enrayer ces pollutions ?

Quand  je vois que sur 8 députés du Var 7 non pas voté contre l’utilisation du glyphosate on peux se poser la question sur les intentions de nos élus.

 

Quelques photos dont le Stand du CEN PACA dont je vous invite a visiter le site et soutenir cette association.

 

 

 

 

Share Button

Melampyrum arvense

Cette plante n’est pas très commune. Elle est visible au printemps dans un champ de la Sainte-Baume (http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-41577-repartition)

Le Mélampyre des champs  est de la famille des les orobanches qui parasitent  d’autres plantes

Share Button

Dans un coin de forêt

Arrêt pendant 20mn dans un coin de forêt. Il suffit de regarder autour de soi pour rencontrer un autre monde en couleurs !

 

Share Button

Roitelet à triple bandeau

Le Roitelet à triple bandeau avec ses 4  grammes (mini) il est un un des plus petits oiseaux d’Europe !

Il niche et se trouve dans le massif de la Sainte-Baume surtout dans les Ifs arbre qui a disparu de nombreuses régions. Il se nourrit d’insectes qu’il cherche inlassablement dans le feuillage.

Sa crête orangée, son dos vert olive et son sourcil blanc le distingue de son cousin le Roitelet huppé.

 

Share Button

Chevreuil

J’ai repéré ce chevreuil qui profite régulièrement du soleil. Le problème est le nombre de personnes assez élevé qui passent et le font fuir.Malgré tout j’ai réussi a l’approcher a quelques mètres.

Share Button

Pompile et Lycose

Cette guêpe est spécialisée dans la chasse aux araignées.

Elle va la paralyser en piquant exactement où il faut pour ne pas tuer cette dernière afin de garder de la viande fraiche pour la larve qui va la dévorer lentement.

En général l’araignée ne peut faire qu’une seule chose quand la guêpe la détecte : Fuir !

Celle ci n’a pas pu.

Pour en savoir plus : Henri Fabre

Share Button

Rat noir à la caméra thermique

Installation de Rats noirs.

Share Button

Grenouille

Petite grenouille  (rieuse ?) dans ma petite marre.

Depuis 15 jours nouveau locataire dans le jardin.

 

Share Button