Chevreuil du Wek end

 

Share Button

Le Damier de la succise

Photo : Gilles Aumage Plan des vaches (83)

Autres infos sur le plan des vaches par Richard Freze

Une espèce rare et localisée, protégée par de nombreux textes de loi.

Plus d’infos : ICI

Share Button

Iris nains

Cette plante est protégée dans les Hautes Alpes

Share Button

En vol …..

J’ai retrouvé des photos de Mésanges prise a l’atterrissage

–> ICI

Share Button

Bientôt les sorties a l’affût au Renard

Quelques photos d’une renarde que je voyais régulièrement.

J’ai mis plusieurs semaines avant de pouvoir prendre ces clichés.

–>ICI

Share Button

Sortie CEN PACa a la recherche de Tomares ballus ou Faux-cuivré smaragdin

Quelques papillons trouvés dans le Var: Nouvelle station de Tomares ballus (en haut a gauche) papillon très rare visible dans quelques zones très localisées du var en France (En Espagne et au Maroc)

Il est considéré comme ‘Vulnérable’ dans la Liste Rouge des Papillons de jour de France métropolitaine (UICN, 2012).

Le Paon de jour très fréquent dans le nord de la France n’est pas commun dans notre région. (en haut a droite)

Le Petit paon de Scopoli Saturnia pavoniella.(mâle) également peut fréquent et très beau. Une particularité, le mâle vole le jour (AM) et la femelle la nuit !

Le Chevreuil matinal que je vois pratiquement tous les jours ces derniers temps en partant travailler 🙂

Share Button

Proverbe indien

Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal…et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible.

Share Button

Héracles dans la brume

Malgré la brume depuis 15 jours les premières Hépatiques fleurissent, Le Pic noir se reproduit, les Pinsons des arbres arrivent en masse dans la forêt.

Photo G Aumage
Share Button

Le Lac temporaire du Pan d’Aups

Share Button

Bonne année !!!

Photo prise le 01 janvier 2014 d’un Mulot sylvestre

Share Button

Crapaud Commun

Ces derniers jours par temps de pluie, vous pouvez rencontrer sur la route le Crapaud commun. Il m’arrive assez souvent de m’arrêter et le déposer plus loin ou côté rivière où il se rend pour se reproduire et pondre.

Petit rappel, il n’est pas gluant, pas dangereux (il possède 2 glandes a venin derrière les yeux (sur la photo la glande droite est apparente).

On ne risque absolument rien car il faut vraiment le déranger pour voir un liquide blanc suinter des pores . (Il ne faut pas se frotter les yeux avec ou le mettre a la bouche !)

En bref un animal utile PROTEGE comme tous les batraciens et en déclin.

Alors arrêter vous pour le faire traverser. (Attention tout de même aux voitures !)

Photo : G Aumage

Share Button

Meynarguette

En cherchant des champignons ce matin, j’ai trouvé l’ancien village de Meynarguette : plus d’infos  ICI

Share Button

Envahisseurs

Share Button

Sainte-Baume : sur la piste du Pluvier guignard (83)

14 septembre 2013 – Sortie nature

Montée sur les crêtes du massif de la Sainte-Baume à la recherche d’un oiseau peu farouche en halte migratoire vers l’Afrique.

Pluvier guignard © Gilles Aumage

—> Lien

Pour plus d’information sur le Pluvier le site de Sophie –>ICI

Pour d’autres sorties du CEN PACA –> Lien

Share Button

Baguage aiglons en PACA

Vidéo  interressante –> ICI

Share Button

Au rythme des chauves-souris

Un film de Tanguy Stoecklé ;
sur : http://www.tanguystoeckle.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=50&Itemid=57

Share Button

L’Aigle de Bonelli

Je vous présente ici les photos du bagage d’un aiglon.

Quelques explications et photos : ICI

Share Button

La cramaillotte de Pissenlits

La cramaillotte de la Sainte-Baume est une gelée à base de fleurs de pissenlits (de la Sainte-Baume  ! mais ça marche dans les autres régions 🙂 ).

C’est une recette très ancienne, d’origine franc-comtoise.cette gelée à la saveur douce-amère se prépare avec les fleurs de pissenlits cueillies dans des prés non pollués, dont on enlève toutes les parties vertes, et qu’on laisse sécher pendant 24 heures avant de les utiliser.

Il faut un saladier de fleur de pissenlits, 2 citrons, 1 orange  et du TEMPS !

Pesez environ 400 gr de fleurs de pissenlits séchées. (personnellement j’ai rempli un saladier soit environ 500 a 600 fleurs. Coupez en petits morceaux 1 orange et 1 citron bio.

Mettre l’ orange, le citron et les fleurs dans une bassine à confiture ou une grande casserole.

Ajoutez 1,5 litre d’eau non calcaire et faites bouillir.

Laissez cuire à petits bouillons pendant 1 heure , ensuite filtrez le jus. (refroidit)

Ajoutez 1 kg de sucre fin au jus filtré, remettez sur le feu et faites cuire à feu doux pendant 45 minutes.

Vérifiez si la gelée est prise, ensuite mettez en pots.

J’ai testé directement le mélange fleurs, citrons, orange , sucre  et eau pendant environ 1 heure de cuisson (vérifier souvent la texture).

Ça fonctionne aussi mais pour filtrer c’est plus difficile, d’où la cuisson dans l’eau et filtrage après refroidissement.

 

Share Button

Branchiopodes

Le Branchippus schaefferi est un crustacé que l’on trouve dans certaines mares temporaires. Peu commun il vit dans des conditions de milieux difficiles.

 

Diaporama

Share Button